Tout ce qu’il faut savoir avant de consommer du miel

1. Le miel est-il bon pour la santé ?

Avec plus de 300 variétés différentes qui changent en couleurs, en odeurs et en saveurs, le miel est utilisé depuis la nuit des temps pour ses portées bénéfiques sur l’alimentation et la santé. Il est utilisé depuis longtemps pour soigner la toux ou encore les maux de gorge. De plus, le miel dispose du pouvoir de traiter les brûlures et de favoriser la cicatrisation des plaies.

Composé principalement de sucre naturel, cette substance dorée joue un rôle important pour la protection du système immunitaire, notamment grâce à ses propriétés antibactériennes et à ses apports fournissant principalement un mélange d’acides aminés, de vitamines, de minéraux, de fer, ou de zinc. Le miel est également un puissant antioxydant pour mieux lutter contre le vieillissement prématuré de la peau.

Est-ce bon de manger du miel tous les jours ?

Comme pour toutes les bonnes choses, il ne faut pas abuser de la consommation de miel. En revanche, il est parfois conseillé par certains spécialistes de prendre une petite dose de miel chaque matin. Un petit plaisir offert grâce au travail des abeilles qui butinent le nectar des fleurs même si la menace de disparition qui pèse sur elles n’a jamais été aussi forte par la faute de l’agriculture chimique.

Ce liquide doré et bon marché accessible plébiscité par les grands comme les petits peut être consommé sans danger au quotidien. Il a même été prouvé à de maintes reprises que les vertus du miel jouent un rôle dans la réduction du taux de mauvais cholestérol dans le corps. Qu’il s’agisse de miel de sapin, de miel de tilleul, de miel de lavande ou encore de miel d’acacia, la consommation de celui-ci s’effectue généralement lors du petit-déjeuner pour bien démarrer la journée ou bien après le dîner en accompagnement d’un dessert ou d’une boisson chaude.

Combien de cuillères de miel par jour pour assez de vitamines ?

Composé de glucides à près de 80%, le miel est une forme de sucre naturel et doit donc, encore une fois, être consommé avec modération, surtout afin d’éviter la prise de poids. Il est donc préférable de ne pas dépasser une cuillère de miel par jour, un apport qui équivaut à environ une dizaine de grammes.

Ce produit symbolique de la ruche est parfois proposé aux jeunes enfants ou aux personnes en manque de sucre. C’est un excellent moyen pour améliorer et doper leur système immunitaire. D’autres produits plus élaborés et plus savoureux peuvent toutefois se substituer à une simple cuillère de miel comme des gâteaux ou des biscuits faits maison. Diverses recettes existent à base de miel.

La quantité idéale de sucre dans le miel

Le sucre naturel présent à travers les glucides est l’une des composantes majeures du miel. En effet, ce liquide à la couleur dorée dispose principalement de fructose, du sucre d’origine végétale, ainsi que de glucose. C’est une source d’énergie importante lorsqu’on rencontre une baisse de régime. Ces types de sucre obtenus grâce au travail discontinu des abeilles possèdent des apports largement plus bénéfiques pour la santé humaine que le sucre industriel présent dans les rayons des grandes surfaces.

Le miel concentre d’autres types de sucre en quantité moins importantes à l’image du maltose, du saccharose naturel ou encore du galactose. Trop de sucre peut toutefois, à nouveau, provoquer de l’obésité, mais aussi de l’hypertension artérielle ou encore des maladies cardiaques. Si c’est un ingrédient non-négligeable pour les personnes plus âgées ou fragiles, il est conseillé de faire attention aux quantités.

2. Tout savoir sur la consommation du miel

Pourquoi consommer du miel français ?

Face à un retour en force des produits locaux et de saison, il est préférable de faire ses courses près de chez soi. Le cas du miel ne fait donc pas exception parmi l’ensemble des aliments qui remplissent les placards de la cuisine. Un achat résolument tourné vers une production locale signifie dans la majeure partie des cas un miel de qualité.

Le fait de choisir du miel fabriqué en France permet également de revivifier la biodiversité et les abeilles au niveau national, sans oublier évidemment un soutien à l’économie locale et aux apiculteurs de l’Hexagone, d’autant plus que les normes de contrôle des producteurs en vigueur France sont plus strictes par rapport à d’autres pays.

Des propriétés anti-inflammatoires

En plus des propriétés déjà exposées plus haut, les bienfaits de ce produit de la ruche se font également ressentir grâce à ses propriétés nutritionnelles et anti-inflammatoires. De nombreux chercheurs s’intéressent depuis peu à l’action biologique et clinique du miel contre les maladies chroniques causées par l’inflammation.

Les pathologies moins graves comme la toux et le rhume peuvent être ainsi traitées facilement. Connu pour son aspect cicatrisant depuis de nombreux siècles, le miel pourrait potentiellement aussi calmer les symptômes douloureux liées à des remontées gastriques. Il est également utilisé depuis très longtemps comme antalgique pour traiter certaines douleurs.

Le miel aide-t-il à mieux dormir ?

D’après diverses études, le miel pourrait favoriser un meilleur sommeil pour ceux qui en prendraient. Il permettrait également de combattre les insomnies pour ceux qui ont du mal à trouver le sommeil. Ce n’est pas pour rien que de nombreuses personnes n’hésitent pas à verser du miel dans leur boisson avant d’aller dormir. Même s’il existe de nombreuses autres méthodes pour trouver le sommeil, la consommation de miel provoquerait la libération d’insuline par le pancréas. Cela agirait ensuite sur le cerveau afin de favoriser l’endormissement.

Comment manger du miel ?

Ce produit typique de la ruche peut se décliner à travers de nombreuses recettes. Elles peuvent être salées, sucrées voire même une combinaison des deux. Ce mélange est connu notamment dans la cuisine orientale ou asiatique. Il est ainsi possible de retrouver du miel en accompagnement d’une viande rouge, d’un magret de canard voire même pour badigeonner un poulet à cuire au four.

Cette substance dorée est également parfaite pour accompagner une vinaigrette afin de garnir une salade. Enfin, le miel se retrouve sans surprise à travers de nombreux plats sucrés, notamment dans la réalisation de pâtisseries comme le pain d’épices. Il peut également servir de substitut au sucre dans des boissons chaudes comme le café. Il s’agit en somme d’un aliment phare pour de nombreuses préparations.

Articles recommandés