Quels sont les produits locaux de saison à favoriser en été ?

Quels sont les légumes de saison qu’il faut manger en été ?

Avec l’arrivée des beaux jours et du soleil en été, les couleurs et les saveurs dans les assiettes changent sensiblement par rapport aux (longs) mois d’hiver. Pour les producteurs locaux proposant en circuit court leurs récoltes, l’heure est au changement sur les étals du marché. Les tomates ou les courgettes remplacent les pommes de terre. Ce ne sont pas les seuls produits de saison disponibles pour réaliser des recettes gourmandes à partager entre amis ou en famille. D’autres légumes, de l’aubergine à la laitue en passant par l’asperge, ravissent toujours les papilles des amoureux du bien manger.

L’aubergine

Classique de la cuisine méditerranéenne, l’aubergine possède une histoire particulière avec la gastronomie française. Arrivée en Europe à partir d’Asie puis du Moyen-Orient via la péninsule ibérique à la Renaissance, l’aubergine a été cultivée en Provence seulement à partir du 19e siècle. Récoltée au mois de juin, l’aubergine est réputée pour êtres faible en calories. Et elle dispose d’importants nutriments ainsi que des antioxydants et des fibres. Ce légume violet polyvalent est parfait pour de multiples créations culinaires, aussi bien sur le grill avec des épices et de l’huile d’olive qu’en vapeur ou au four pour faire une bonne moussaka avec des oignons et des tomates. Elle est également utilisée avec de la viande hachée de mouton pour la version grecque.

La tomate

Connue pour sa couleur rouge alors qu’elle existe aussi en jaune, orange, verte, voire même en zébrée, la tomate est un classique de la gastronomie italienne. Elle est pourtant originaire de la cordillère des Andes en Amérique du Sud, probablement de Pérou et d’Équateur. En été, ce fruit-légume source de vitamine C se déguste le plus souvent en salade fraîche avec de la laitue, ou bien seulement de la mozzarella accompagnée d’huile d’olive et de vinaigre balsamique. Produite massivement en Chine de nos jours, la tomate est principalement utilisée pour l’alimentation transformée comme le ketchup ou différents produits comme des sauces ou en conserves de tomates séchées.

Un fruit ou un légume ?

Un éternel débat pour les consommateurs de ce produit de la saison estivale. Alors, la tomate : fruit ou légume ? Les deux. Cette interrogation se pose en réalité pour tous les légumes contenant des graines. Les prunes, les courgettes ou les melons sont donc aussi concernés. D’un point de vue botanique, la tomate fait partie de la catégorie des fruits. Sur le plan nutritionnel, cet aliment appelé « pomme d’or » chez nos voisins transalpins est rangé dans celle des légumes. Etant systématiquement consommée en entrée ou utilisée dans des plats principaux, la tomate est perçue comme un légume.

Le concombre

Membre de la famille des courges et de la même espèce que le cornichon, le concombre est un légume millénaire. Il provient tout droit d’Inde. Cet aliment possède divers bénéfices sur la santé comme l’apport de Vitamine C, de calcium ou encore de fer. Même s’il possède une valeur nutritive relativement faible, le concombre dispose d’une saveur délicate, ce qui le rend populaire pour les salades et les condiments. En été, il est le plus souvent utilisé en salade, accompagné de tomates ou encore de laitue fraîche. Ce légume peut également servir à réduire le stress en accompagnement d’eau grâce à un arôme apaisant et relaxant.

Les poivrons

Les poivrons, qu’ils soient rouges, verts ou jaunes, sont l’un des produits de saison du mois de juillet qui aiment le plus la chaleur. Typique de la cuisine latino-américaine, les poivrons sont apparus en Europe par l’Espagne après la découverte des Amériques au 15e siècle. Ce légume peu calorique possède en revanche des bienfaits importants pour la santé et le corps. En effet, les poivrons sont riches en antioxydants, en Vitamine C ainsi qu’en fibres. Ils peuvent être farcis avec de la viande. Ils peuvent être aussi servis à l’apéritif comme antipasti ou bien cuisinés dans une sauce ou avec une ratatouille. En pleine saison estivale, les poivrons se mangent en salade avec des tomates ou de la laitue accompagnés d’un filet d’huile d’olive.

Les asperges

Autrefois utilisés comme produit thérapeutique chez les Egyptiens ou les Grecs notamment, les asperges sont aujourd’hui incontournables à l’entrée d’un repas avec l’arrivée des beaux jours. Elles sont composées à 93 % d’eau et favorisent l’hydratation du corps lors des longues et chaudes journées d’été. En cuisine, les asperges peuvent être utilisées de multiples manières : en entrée avec une vinaigrette ou une sauce mousseline, dans la confection d’une quiche ou bien celle d’un risotto avec une viande blanche. Les trois variétés d’asperges (blanches, vertes et violettes) possèdent leurs propres particularités même si le prix des asperges blanches est plus élevé.

Un aliment thérapeutique ?

Les asperges sont un plat printanier qui favorise le drainage et l’élimination rénale. Ses minéraux et ses acides aminés aident également à protéger le foie des toxines. Les asperges sont un excellent vecteur de vitamines B9 et K qui aident respectivement à la production du matériel génétique (ADN), à la croissance cellulaire et à la coagulation sanguine. Plus surprenant, elles pourraient même avoir des effets bénéfiques dans l’hygiène bucco-dentaire. Les Grecs et les Romains les utilisaient alors contre les les maux de dents.

La courgette

Comme pour de nombreux légumes, il existe diverses variétés de courgettes à l’image de la Ronde de Nice ou encore la Blanche d’Égypte. En France, ce fruit-légume de la saison estivale a longtemps été ignoré. Avant de devenir important dans la cuisine provençale pour la préparation de la ratatouille. La courgette peut se cuisiner de multiples manières selon ses préférences de chacun. Originaire du continent américain, elle se cuisine aussi bien au four que sur le grill avec des épices ou farcie avec de la viande. La cuisson à la vapeur est également souvent utilisée. Une courgette possède en moyenne plus de potassium qu’une banane. Riche en fibres, elle est aussi une excellent source de magnésium, de fer et de calcium.

Les artichauts

Les artichauts se cultivent de préférence avant le mois de juillet, de mars à juin, puis à la fin de la saison estivale en septembre. Venu vraisemblablement d’Afrique du nord, ce légume connu pour son aspect poilu et ses feuilles qui se détachent, peut se manger froid avec une vinaigrette. Il peut également être cuit à la poêle ou dans une casserole pour la réalisation d’un risotto, d’un tajine ou bien encore comme accompagnement d’un poisson. L’artichaut est riche en antioxydants protecteurs, aidant à lutter contre les maladies cardiovasculaires. Il favorise également la purification du foie. Comme de nombreux fruits et légumes de saison, son prix est toutefois en augmentation ces dernières semaines.

Quel sont les fruits de saison en juillet et en août ?

Le mois de juillet est la saison idéale pour de nombreux fruits savoureux à l’image des fraises, des abricots ou encore des cerises. Ces fruits rouges ne sont toutefois pas les seuls à ravir les amoureux des produits de saison frais et bénéfiques pour la santé. Servis principalement en dessert et parfois en entrée pour certains, les fruits d’été sont idéaux pour se rafraîchir à l’heure où les températures grimpent. Comme pour les légumes, il n’y a pas de contre indication. Il est donc possible de profiter de leur saveur et de leur fraicheur tout en gardant la ligne.

Le melon

Même si certains le préfèrent en dessert, le melon est l’un des rares fruits qui se mange souvent en entrée durant la période estivale. Il existe plusieurs dizaines de variétés de melons avec différentes couleurs comme celui à la chaire jaune ou verte. Le melon à l’intérieur orange reste le plus répandu. Sa consommation débute à partir du mois de juillet et peut s’étendre jusqu’au mois de septembre. Le melon possède diverses vertus bénéfiques pour la santé comme le fait de freiner la rétention d’eau et de purifier l’organisme en le débarrassant des toxines. Conseillé en cas de constipation, il aide au bon fonctionnement du transit intestinal.

Les cerises

Le temps de la saison des cerises, qu’elles soient noires ou rouges, est généralement court. Il et se tient durant le mois de juin. Ces fruits reconnaissables grâce à leur noyau, à leur forme atypique et à leur chair délicate ou acide sont généralement produits dans l’hémisphère nord comme en Turquie, le premier producteur mondial. L’Europe n’est toutefois pas en reste avec une grande part de la production. Utilisées en confiture, dans la confection de pâtisseries ou bien servies sans préparation, les cerises regorgent de fibres, de vitamines et de minéraux. Elles sont aussi riches en antioxydants et permettent de réduire efficacement les inflammations.

L’abricot

Typique de la cuisine méditerranéenne, région du monde où l’abricot pousse facilement, ce fruit se consomme frais ou cuit dans des préparations combinant parfois sucré et salé. L’abricot, parfois renommé « prunes d’Arménie » est aussi largement transformé en confiture et peut être utilisé pour aromatiser les liqueurs. Avec des feuilles d’un vert vif, ce fruit est très nutritif et pauvre en calories. Il contient également de nombreuses vitamines comme la Vitamine A et la Vitamine C ainsi que des minéraux essentiels. En plus des bénéfices pour la peau, l’abricot pourrait aussi favoriser la santé des yeux.

La pêche

De la même famille que l’abricot avec qui elle partage des feuilles d’un vert vif, la pêche est très souvent consommée de manière fraîche. Elle peut aussi être cuites dans des tartes voire même dans des pâtés en croûte. Très probablement originaire de Chine il y a près de 8 000 ans, la pêche est un fruit atypique de l’été qui se déguste de juin à septembre. Elle apporte aux plus gourmands une meilleure digestion et même une peau plus lisse chez certains. La pêche pourrait même agir pour soulager certains symptômes allergiques comme les éternuements, les démangeaisons ou la toux.

Les fraises

Les fraises sont probablement les fruits les plus emblématiques de l’été et les plus aimés par les grands et les petits amoureux de la bonne nourriture. Cultivées au sein des régions tempérées de l’hémisphère nord, les fraises sont généralement consommées fraîches en dessert. Elles sont aussi utilisées comme pâtisserie ou garniture de tarte. Leur prix varie selon les producteurs, mais cette saison, celui-ci est en baisse par rapport aux autres produits présents sur les marchés. Les fraises sont riches en vitamine C et peuvent favoriser la santé cardiaque. Elles pourraient également être favorables pour les personnes atteintes de diabète de type 2.

Quel est le fruit frais le plus consommé en été ?

Tandis que la pomme est le fruit le plus dégusté tout au long de l’année, durant la période estivale, ce fruit est détrôné, sans grande surprise, par les fraises. Il est largement plébiscité par les consommateurs qui peuvent y voir un synonyme de gourmandises avec du sucre, de la chantilly, voire même du chocolat. Derrière elles, la cerise se classe deuxième et devance le melon et la pêche.

Articles recommandés